Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash









MINISTERE DE L’ELEVAGE                                                                                                     REPUBLIQUE DU MALI
ET DE LA PECHE                                                                                                                   Un Peuple –Un But- Une Foi
   -=-=-=-=-=                                                                                                                                    -=-=-=-=-=
DIRECTION NATIONALE DES
SERVICES VETERINAIRES

  -=-=-=-=-=

                              

                                      
        NOTE DE PRESENTATION DE LA DIRECTION NATIONALE   DES SERVICES VETERINAIRES (DNSV)

En 2005, en application des  orientations dégagées par le forum paysan de Koutiala tenu le 14 juin 2003, 
la Direction Nationale des services Vétérinaires a été créée par la Loi n°05-010 du 11 février 2005 avec pour 
mission d’élaborer les éléments de la politique nationale dans les domaines de la protection animale et de 
la santé publique vétérinaire et de suivre et coordonner la mise en œuvre de ladite politique.

Le Décret N°05-104/P-RM du 9 mars 2005 fixe son organisation et les modalités de son fonctionnement. Aux termes de ce décret la Direction Nationale des Services Vétérinaires comprend quatre Divisions :

- la Division Législation Vétérinaire et Norme ;
- la Division Surveillance et Protection Sanitaire ;
- la Division Inspection et Santé Publique Vétérinaire ;
- la Division Suivi-Evaluation et Information.

Le Décret N°05-154/P-RM du 6 avril 2005 a déterminé son cadre organique.
 
Dans le cadre de la mise en œuvre du processus de reforme de la vie publique impliquant un recentrage du rôle et responsabilité des différents acteurs que sont l’Etat, les Collectivités Territoriales et le Secteur Privé, le Commissariat au Développement Institutionnel (CDI) a procédé à l’audit des missions et l’audit organisationnel des services du développement rural dont la Direction Nationale des services Vétérinaires  et ses services déconcentrés.

L’audit organisationnel a révélé des insuffisances dont les principales sont les  suivantes :

- l’absence de structure chargée de l’accueil et l’orientation des usagers entraînant un déficit d’image au niveau du service ;
- l’inadéquation dans la répartition des missions entre les différents niveaux national, régional, local faisant apparaître par exemple l’exercice par le niveau central des attributions de niveau régional ou par le niveau régional celles de niveau local ;
- l’inadaptation de l’organisation interne de la Direction

L’ organisation de la DNSV :

Sur le plan organisationnel, la Direction Nationale des Services Vétérinaires comprend :

     En staff :

- un Bureau d’accueil et d’orientation ;

- un Bureau  de Suivi-Evaluation et Information

Trois (3) Divisions :

- La Division Législation Vétérinaire et Normes ;

- La Division  Surveillance et Protection  Sanitaire ;

- La Division Inspection et Santé Publique Vétérinaire.


Les innovations portent sur les points suivants :

- la création d’un bureau d’accueil et d’orientation en staff. Cette nouvelle structure s’inscrit dans le cadre des mesures prévues pour la modernisation de l’administration afin de rendre les services publics plus communicatifs et plus accueillant ;

- la transformation de la Division Suivi-Evaluation et Information en bureau placé en staff compte tenu de la transversalité de cette fonction ;

- en ce qui concerne la Division Législation Vétérinaire et Norme, ses attributions ont été étendues à l’élaboration des normes en matière d’infrastructure vétérinaire.  L’appui aux collectivités territoriales dans l’application de la règlementation et des normes est transféré aux structures régionales et locales. Le niveau régional est désormais associé à l’application et l’évaluation de l’application de la législation et de la réglementation. 


- par rapport à la division Surveillance et Protection Sanitaire. Les missions ont été reformulées.  La Division participe désormais aux négociations des conventions, Accords et Traités Internationaux relatifs à la transhumance, à la protection zoo sanitaire ;

- pour la Division Inspection et Santé Publique Vétérinaire, La Division n’est plus chargé du contrôle. Ses attributions ont été élargies à l’élaboration des plans de contrôle, à la promotion de la qualité des denrées alimentaire d’origine animale.

 

 

 
République du Mali
Un Peuple - Un But - Une Foi
Ministère de l'Elevage et de la Pêche

Crédit et Mentions Légales

 AGETIC